De l’usage d’un napperon

Ce joli napperon dentelle crocheté m’a gentiment été offert par la maman d’une amie, encore merci Nelly, et attendait patiemment son heure. Le moment est arrivé, tadaam!! P1090996Tout d’abord le laver, l’essorer légèrementP1090995puis lui faire trempette dans un mélange (1 c.à s. pour 5 cl d’eau) de maïzena et d’eau (éviter les grumeaux, c’est mieux) que l’on aura fait chauffer à feu doux  puis laissé refroidir. Le mélange, à doser suivant la taille de la bête, ne doit être ni trop épais ni trop liquide.

Ici vous découvrirez d ‘autres méthodes pour rigidifier un napperon.P1100001On en imprègne alors bien le napperon. Ensuite il faut trouver le meilleur ustensile qui servira de support selon la forme finale souhaitée mais aussi suivant le diamètre et l’ampleur du napperon, j’ai donc pris ce que j’avais de plus grand, un peu plus large aurait été souhaitable, mais rien à dispo… On le positionne au mieux et on patiente…

P1090998 Allez il fait beau, prenons l’air!

Après 24 heures de séchage, on obtient ceci: quelque chose qui ne se tient pas trop mal, contenu de la légèreté de la dentelle. Les pointes auraient été bcp plus jolies si le moule avait été plus grand, mais bon le résultat me plaît quand même

P1100003 Reste à savoir ce que je vais en faire… Un contenant?P1100005 Une suspension?

Mais oui, je suis au courant 😉 qu’un néflier ne produit pas d’électricité,P1100010 bien dommage ceci dit! P1100013J’en profite pour vous montrer ma clématite en fleur (Madame Lecoultre) et les cœurs de Marie qui pointent le bout de leur nez.P1100015Un petit nid douillet? Pâques approche.

Itsy a aussi voulu tester…mais un peu trop fragile comme couffin!P1100009 D’après moi, le meilleur choix reste la suspension, non?P1100014 Une fois les branchements finalisés et l’endroit où l’installer trouvé (c’est bizarre ici tout le monde ne souhaite pas l’avoir au-dessus de son nez… incomprise, je le resterais!) je vous montrerai tout cela en intérieur, à suivre donc!

Publicités

9 réflexions sur “De l’usage d’un napperon

  1. Je l’adooore en suspension !!!! Je connaissais avec du sucre mais la maïzena me semble moins tentante pour les insectes
    J’ai perdu mon coeur de Marie blanc, mais il me reste le rose. Ta clématite est splendide
    Excellente soirée

    J'aime

    • Merci!!
      C’est vrai qu’un cœur de Marie rose ne me déplairait pas non plus, le problème, c’est la place, je n’ai qu’un tout petit jardin!!
      En fait j’arrive toujours à en trouver!

      J'aime

  2. Bravo coco, je ne m’attendais pas à ça ! ! Perso j’adore en corbeille, c’est très gracieux. C’est maman qui va être étonnée… Et ton jardin, toujours aussi joli!

    J'aime

  3. Génial…
    Bravo 😉 Quelle belle idée…
    J’ai quelques napperons dans une boîte qui dorment depuis des années , maintenant je sais comment leurs donner une seconde vie
    Merci
    bonne journée
    xxx

    J'aime

  4. Pingback: Ananas et banane au rhum! |

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s