Mini trio

(suite) j’allais oublié de vous les présenter:

voici mademoiselle Soleil P1100075 mademoiselle Nuage P1100076 et mademoiselle Herbe P1100074 aussitôt découvertes, aussitôt prénommées!P1100038 P1100070 Elles sont donc maintenant entre de bonnes mains, n’est-ce pas Marie, depuis que les cloches les ont déposées dans son jardin.

Publicités

Le trio…

Petit encours d’un petit projet trio P1100022 il est en effet question du Mini-trio, l’une des créationsP1100024 extraite de ce petit livre de Sandrine, du blog Tournicote…à cloche-pied, qui nous propose plein d’autres tendres personnages et amigurumis aussi beaux les uns que les autres.

P1100025 Le livre est en plus vraiment très joli, ce qui ne gâche rien au plaisir de la bidouille, non?!

P1100023 Aïe! Il va peut-être falloir que je me dépêche… Pâques approche…

Ma (2ième) poupée au crochet

Toujours d’après Ma poupée au crochet d’Isabelle Kessedjian chez Mango DSC_2087  P1070559P1070659

Commande de poupinette pour ma grande pitchoune     DSC_2089

Corps en Tobiane naturel (10% alpaga, 30% laine, 60% acrylique) de chez Cheval Blanc, culotte et fichu en Siena 0680 Lipstick (100% coton mercerisé) de Rowan et cheveux en Concerto (20% laine, 77% acrylique, 3 % polyester) de SoFil en solde chez Myrtille, le tout en crochet N°3

Poupinette qui rêve de se transformer en vraie pâtissière comme celle de la page 44…

Ma (1ère) poupée au crochet

 d’après: DSC_2112 une mine!

Voici ma version:  DSC_2078 cette première poupée au crochet sera pour une petite blondinette qui vient de fêter  ses 5 ans!DSC_2070 pas encore baptisée, mais une chose est sûre, elle est bretonne, on ne pouvait donc pas faire l’impasse sur le chapeau rond… DSC_2079 DSC_2073  et l’accessoire indispensable pour la pêche DSC_2084 il ne manque plus que les bottes et le ciré (à venir), on n’est jamais à l’abri d’une petite averse par chez nous! DSC_2071 Aucune difficulté grâce à la clarté des explications d’Isabelle. Le seul souci, les cheveux, il faut vraiment dosé et tout dépend du fil utilisé. Au début, ma fille (c’est elle qui s’y est collé) en avait cousu un par point crocheté sur le crâne, résultat:

https://i0.wp.com/www.bnf.fr/lettre_gallica/newsletter14/cheveux-ebouriffe.jpg

on aurait dit Struwwelpeter! Un peu tout much, il a fallu en enlever la moitié. Dommage, les cheveux ce n’est pas la partie la plus rigolote, mais ça ne l’a pas empêchée de  récidiver… à suivre dans un prochain post…