Langoz en bleu blanc rouge

Ce 14 juillet me paraissait être la date idéale pour poster cet article et vous montrer ces deux petites marinières tricotées au printemps et déjà offertes. Bon un peu loupé, mais nous ne sommes que le 15 et ce qui nous attend ce soir est une bonne occasion de mettre les couleurs bleu blanc rouge à l’honneur, quelle que soit l’issue du match…

Il s’agit du patron Langoz de Julie Chanudet que vous pouvez trouver ici sur Ravelry. Langoz est une plage et un phare à Loctudy, finistère sud.

Un beau modèle de marinière pour bébé de 3 à 9 mois qui se tricote en rond de haut en bas. J’ai choisi la laine Baby merino de Drops, coloris 01 blanc et 16 rouge pour la petite Sarah, puis le 13 bleu et 22 gris pour le « petit » Solal. La laine, réputée pour beaucoup se détendre, l’a fait un peu mais rien de trop ici. Super agréable à tricoter, en aiguilles 3, les explications sont limpides, aucune difficulté. J’ai fait la taille 9 mois. Un petit couac au dos du pull bleu/gris, au niveau du changement de rayures, je crois que je n’avais pas mis de marqueur, erreur…!

J’en profite pour insérer quelques photos de notre périple en Bretagne l’été dernier. En commençant par le Finistère et la Pointe du raz sous une brume à couper au couteau! Pas les meilleures vues mais une ambiance très particulière!

En passant, pause obligatoire: Monsieur Papier, lieu improbable, un café papeterie, sur la gauche juste avant le site de la pointe. (Je me permets de leur emprunter leurs photos beaucoup plus ensoleillées que les miennes, impossible de les retrouver…!). Dans leur boutique, des merveilles! Vous pourrez aussi vous y désaltérer et déguster leurs sublimes gâteaux de saison avec, en prime, cette vue magnifique. Impossible de ne pas y faire une halte!

Les boutons pour la marinière de Solal sont de mon stock de la récup, et ceux de Sarah viennent de chez Action.

Puis passage par le port du Guilvinec à l’heure de la criée, dans le sud Finistère.

Et pour finir, coucher de soleil sur Ploumanac’h dans les Côtes d’Armor:

Langoz est un super modèle de marinière que je conseille aussi au débutant au tricot.

Ne manquent que les photos des petites bouilles avec marinières portées. Avis aux parents!…

Et pour ce soir, on y croit, évidemment!!

Publicités

Ravello automnal

dsc_6288Depuis le 26 septembre, il s’en est passé des choses…! Pas trop eu, ou pris le temps de venir par ici. Ces photos attendent depuis près d’un mois leur publication, ah quand même…!

Aujourd’hui je vais juste vous montrer la laine que j’ai utilisé pour mon premier Ravello d’Isabell Kraemer, un pull tout simple à rayures en top down à nouveau, qui se tricote de haut en bas et en rond.dsc_4157Donc des teintes plutôt de saison.

Un orange de chez Holst garn, Titicaca qui est un 100% alpaga coloris burnt orange; et mis en boule, la Supersoft toujours de chez Holst garn 100% pure laine, burnt orange aussi. Je tricote ces deux fils ensemble. J’ai acheté ces fils chez Laine et tricot à la Chapelle sur Erdre (44), pour ceux qui n’habitent pas trop loin, une caverne, ou un gouffre c’est selon… Non, en l’occurence ces deux fils sont très abordables et de qualité! Mais n’hésitez pas à vous y rendre, très bon accueil et bons conseils assurés, les horaires d’ouverture sont le mardi et jeudi de 13h à 17h et peut-être bientôt un samedi par mois.

dsc_6292Un joli marron légèrement chiné et lumineux, si c’est possible. C’est du 100% alpaga de chez Purple Laines, quelle douceur, une merveille!!

dsc_6285L’écheveau est une toute nouvelle laine teinte artisanalement par Marie-Line du blog Purple laines, 100 % mérinos tout doux!dsc_6294

Ici c’est la teinte caramel rose fondu 3, des touches de gris, marron, violet, orange et un peu de rouge-rose.

J’en étais à l’encolure (eh oui depuis je l’ai terminé). Alors la magie des couleurs a-t-elle opéré?

 

Il grande favorito

Allez, encore un peu de bleu comme notre ciel d’été indien avant de passer aux couleurs automnales (la bannière, c’est déjà fait)!

Donc tout a commencé par le choix de la laine à Porto, lorsque nous avons passé le pas de la porte de chez Lopo Xavier& Ca.

Et en souvenir du magnifique ciel bleu et de toutes ces faïences et azulejos de toute beauté rencontrés à tous les coins de rue sur toutes sortes de murs, mon choix s’est naturellement porté sur ce bleu azur en Phoebus, laine portugaise, 200m/100gr qui a un peu l’aspect d’un coton je trouve, mais agréable à tricoter.

Ensuite il n’yavèpluka! Tout juste terminé mon Odette la new (pas encore pris de photo pour vous le montrer…), je me suis empressée de monter les mailles avec le fil en double pour obtenir un échantillon (16mailles pour 21 rangs) ààà peeuu près… équivalent au modèle, sur des aiguilles circulaires Knitpro N°6, et me voilà lancée!

Le patron d’Isabell Kraemer est tellement bien expliqué que cette fois-ci je n’ai pas eu de difficultés avec le raglan. Si vous le souhaitez, pour les plus visuel(le)s, cette vidéo de Drops sur les augmentations intercalaires est aussi très explicite.

Un après-midi, Itsy s’est invitée et a posé après avoir délicatement éjecté un cousin qui se trouvait sur la table.

Donc une fois le raglan passé, on met les manches en attente, du jersey, du jersey, du jersey en rond et arrivent les rangs raccourcis, aïe kézako?! en fait cela permet d’avoir le dos du pull qui tombe plus bas que le devant. Tout est aussi très bien expliqué, cependant une vidéo ici de Mélina Letipanda vous détaille ce qu’est la maille enroulée E&T (wrap & turn – W&T en anglais) et ça fonctionne. J’arrive aux côtes de finition et je relève les mailles des manches et du jersey, du jersey…et quelques diminutions en magic loop. Puis les côtes finales. Puis reste l’encolure pour finir le pull. Et à mon tour de prendre la pose!

Au final, ce « il grande favorito » est monté très vite, pas mal les aiguilles n°6! Pas rencontré de grandes difficultés, on aperçoit la marque des rangs raccourcis sur le côté, peut-être est-ce normal?… et aussi les diminutions sur l’intérieur des manches, on va dire que cela fait partie du jeu… Pas mécontente du résultat, il sera bien chaud et plutôt confortable je pense, je le conseille fortement à toutes débutantes au tricot!

Petit récap: modèle Il grande favorito d’Isabell Kraemer, taille 3 – 102 cm, pure laine Phoebus, de Lopo Xavier produite au Portugal, coloris AZ0242, j’en ai utilisé 5 écheveaux et demi avec des aig. n°6 et n°5,5 pour les côtes. Voili voilou!

dsc_6180« Start afresh, it always seems impossible until it is done. Go slowly and choose your path »

Maxime qui peut s’appliquer au tricot comme à tellement d’autres choses…

Je tricote Odette la new!

Eh oui, Odette la new, pas si nouveau que cela me direz-vous, est un pull pour lequel Aurélie du blog Une poule à petits pas a eu la gentillesse de publier un tuto ici en janvier 2012, il y a donc, juste un peu plus de 4 ans, rien, n’est-ce pas!

Il m’avait vraiment taper à l’œil et je m’étais dit que je le tricoterai un jour ou l’autre… Eh bien j’ai débuté, petit rappel: ici:DSC_3423Alors pourquoi n’en reparler que maintenant? Tout le monde a bien noté: nous sommes le premier jour de l’été!! Je me disais que vu les températures que nous avons et le temps « pourri!!! » si, si, que nous subissons depuis tout ce printemps (à moins d’habiter le pourtour méditerranéen) parler de tricot et de laine bien chaude ne me semblait pas inopportun.

Mais oui, nous sommes bien en été, pour preuve ces roses du jardin pour donner du peps à ce bleu nuit (…qui tombe d’ailleurs beaucoup trop vite en ce moment grrr!!)!DSC_4733J’ai repris ce pull il y a un mois, car complètement délaissé pendant tout l’hiver (bien d’autres occupations) et surtout parce qu’il a fallu que je le défasse une troisième fois (eh oui 3 fois!!). Il m’a fallu laisser s’écouler le temps avant de le reprendre de manière sereine et de comprendre ce qui n’allait pas.

Ce pull se tricote donc en top down, du haut vers le bas et sur des aiguilles circulaires. Le tricot en rond et de haut en bas, tip top, on peut essayer au fur et à mesure de l’avancée, hyper pratique! Par contre j’ai eu quelques difficultés au commencement du raglan et des torsades. Jamais fait ni torsades ni raglan, une vraie novice. Les torsades, ça a été de suite, c’est vrai que l’on s’en fait un monde tant qu’on n’a pas essayé.DSC_4732Par contre mon soucis, c’était au niveau des anneaux marqueurs en débutant les torsades et le raglan que je ne plaçais ou ne déplaçais pas comme il fallait.  En réalité j’ai surtout bidouillé, pas sûre d’avoir tout compris, mais il me semble en tout cas que ça ait fonctionné, le principal non?! Voici le raglan d’une manche et sa torsade centrale:DSC_4731DSC_4730Et voici le résultat au bout de …1001 x ? mailles:

J’ai trouvé tellement chouette de faire les torsades, j’en ai rajouté une sur le devant:DSC_4726Certes loin d’être fini, mais cette fois-ci je pense y arriver, le plus difficile pour moi est derrière. Je viens de laisser de côté les emmanchures pour terminer le corps.

YAPLUKA!!

Et il paraît que la chaleur et le soleil arrivent, on y croit…!